Le Succès Coco

Dernière mise à jour : 4 juin 2020

Le Succès, ce gâteau traditionnellement au praliné, cousin avec le Progrès, est réalisé avec une crème au beurre au praliné et deux disque de biscuit succès. Face à cette merveille ultra gourmande, j'ai pensais à l'alléger juste un tout petit peu et lui donner un petit air d'exotisme... et pourquoi pas la noix de coco ? J'ai donc réalisé le biscuit succès avec de la poudre de noix de coco et un praliné de noix de coco. J'ai troqué la crème au beurre pour une crème mousseline composée du praliné à la noix de coco.

On obtient encore et toujours la gourmandise du gâteau succès avec le goût tout doux de la coco... " Juste un régal !!! " ( et c'est pas moi qui l'ai dit ).


pour : 8 parts ( un gâteau de 18 cm de diamètre )

Préparation : 1h15

Temps de repos : 1 h

Temps de cuisson : 15 min

Matériel :

- thermomètre

- mixeur assez puissant

- fouet

- robot pâtissier

- fouet du robot

- maryse

- poches à douille

- douille

- passette

Ingrédients :


Pâte de praliné coco

- 150 g de noix de coco fraîche

- 50 g d'amandes

- 200 g de sucre

- 80 g d'eau

- 1/2 gousse de vanille

- pincée de fleur de sel


Biscuit succès

- 135 g de blanc d’œufs

- 20 g de sucre de coco ( du sucre blanc fera très bien l'affaire )

- 75 g de sucre glace

- 40 g de noix de coco en poudre

- 50 g de poudre d'amandes

- 20 g de farine


crème pâtissière

- 220 g de lait entier

- 50 g de jaunes d’œufs

- 20 g de sucre

- 25 g de fécule de maïs


crème mousseline praliné coco

- la crème pâtissière

- 150 g de beurre pommade

- 150 g de praliné coco


Préparation


On commence par la pâte de praliné coco, vous pouvez la faire la veille pour gagner du temps.

Mettre à torréfier les dés de noix de coco et les amandes entières dans une poêle jusqu'à obtenir une coloration.

Placez le sucre et l'eau dans une casserole, et mettre à chauffer jusqu'à atteindre une température de 117 °C.


Les 117 °C obtenus, mettre les fruits secs dans le sirop et les enrober en laissant la casserole sur le feu. Le mélange va sabler, c'est normal.


Le sablage va se colorer pour devenir un caramel. Une foi que les fruits secs sont bien enrobés dans le caramel les déposer sur un papier cuisson pour les laisser figer durant 20 min.


Grattez la demi gousse de vanille.

Lorsque le caramel est bien refroidi et figé, versez la préparation dans un mixeur et actionnez durant 5 bonnes minutes.

Vous obtenez une pâte assez consistante.

Réservez.


On va réaliser la crème pâtissière qui va entrer dans la composition de la crème mousseline.

Commencez par faire bouillir le lait dans une casserole, attention de ne pas créer une peau de lait à la surface.

Placez les jaunes et le sucre dans un saladier et blanchir le mélange à l'aide d'un fouet.


Ajoutez la fécule de maïs et mélangez.

Versez le lait chaud sur l'appareil et mélangez à nouveau.


Remettre le tout dans la casserole et faire cuire à feu doux sans cesser de remuer avec le fouet. Le mélange va épaissir, comptez 1 min après la première bulle d'air qui remonte cela fait un plof.

Une fois cuite, placez votre crème dans un récipient et filmez au contact pour éviter qu'elle ne croûte.

Réservez au frais puis à température ambiante.


On passe à la préparation du biscuit succès à la noix de coco.

Commencez par tamiser le sucre glace, la poudre de coco, la poudre d'amande et la farine à l'aide d'une passette. Puis mélangez les matières.


Mettre les blancs dans le bol de votre robot pâtissier. Et à l'aide du fouet du robot commencer à monter les blancs. Lorsqu'ils deviennent mousseux commencez à incorporer le sucre de coco, allez-y progressivement. Une fois l'intégralité du sucre versé, laissez battre encore 1 à 2 min.

Les blancs sont montés, Vous pouvez mélanger les préparations en mettant, délicatement avec une maryse, les poudres dans les blancs, le but est de ne pas faire tomber la totalité des blancs montés.


Mettre directement l'appareil dans une poche à douille.

Puis pochez deux cercles de 18 cm de diamètre en spirale sur une feuille de papier cuisson.

Parsemez de noix de coco en poudre et enfournez 15 min à 190 °C.

Laissez refroidir.


On termine nos préparation avec la crème mousseline au praliné noix de coco. Avant de commencer assurez vous que les ingrédients sont bien tous à température ambiante.

Placez le beurre bien pommade dans le bol du robot et travaillez-le avec le fouet du robot.


Ajoutez le praliné au beurre et mélangez afin d'obtenir une pâte homogène.

Versez l'intégralité de la crème pâtissière et fouettez pendant 5 bonnes minutes afin que la crème soit bien foisonnée.


Montons notre succès !!!

Mettez la crème mousseline directement sans qu'elle ne passe au frais, en poche avec une douille.

Pochez des gouttes sur le tour d'un des dessus des biscuits puis garnir le centre.

Puis recouvrir du second biscuit.

L'avez-vous réussi avec succès ?



Les Astuce de la recette


- Bien torréfier les fruits secs à la réalisation du praliné pour un maximum de goût.

- Prenez bien le temps de blanchir les jaunes avec le sucre car cette étape est indispensable pour protéger l’œuf de la chaleur du lait.

- Si vous n'avez pas filmé au contact la crème pâtissière et qu'elle a croûté, passez-la au tamis.

- Maniez le biscuit avec délicatesse pour ne pas le casser.

- Pour la crème mousseline tous les ingrédients doivent être à la même température car sinon le beurre risque de faire trancher la crème.

- Bien pocher la crème mousseline juste après l'avoir réalisée car une fois au frais elle se fige.


Termes pâtissiers de la recette :


Sablage du sucre : masser du sucre cuit en le tournant avec une spatule, jusqu’à obtenir une masse granuleuse et sableuse.

Peau de lait : Croûte molle qui se forme sur le lait bouilli.

Tamiser : passer au tamis ou en passette pour fluidifier des poudres.

Blanchir : Travailler vigoureusement les jaunes d’œufs et le sucre à l’aide d’un fouet ou d’une spatule en bois jusqu’à ce que le mélange devienne crémeux, mousseux et clair.

Monter des blancs en neige : séparer les jaunes d’œufs des blancs, pour ensuite battre ces derniers. De liquide, ils prennent alors une forme mousseuse, comme de la neige.

Pocher : dresser une crème ou un appareil avec une poche à douille.

foisonner : battre énergiquement une crème, à l'aide d'un fouet à main ou d'un fouet électrique, afin de l'alléger et de la faire augmenter de volume en y incorporant des pellicules d'air.



574 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
IMG_1251

IMG_1251

Découpe du croissant bicolore

Découpe du croissant bicolore

Tartes aux cerises

Tartes aux cerises

IMG_2550

IMG_2550

Briochettes

Briochettes

Entremet vanille et fruits rouges

Entremet vanille et fruits rouges

20190820_115202

20190820_115202

Tuthur et Amé

à propos 

C'est nous ! Tuthur et Amé passionnés de cuisine et de pâtisserie, nous profitons de ce blog pour partager notre vision culinaire remplie de fraîcheur et de convivialité. Nous sommes particulièrement attentifs à travailler des produits de saison afin de varier les recettes au fil de l'année.

Sans titre.png
Pensez à vous abonner à la newsletter !!!

Merci pour votre envoi ! Maintenant à vos tabliers !